Transformer un scanner USB en scanner réseau (Epson Perfection 1250 Photo)

Transformer un scanner USB en scanner réseau (Epson Perfection 1250 Photo)

31 December 2020 0 By Jérôme Ferrari

Bonjour, aujourd’hui, il s’agit juste d’un article que je rapatrie de mon ancien site voidrobotics car il m’a de nouveau servi récemment.

=============================================================

Salut les VOIDovors!

Voilà l’histoire basée sur une obsolescence programmée…

Il était une fois, un petit automaticien qui devait scanner des papiers pour la naissance de son fils.

N’ayant pas accès au scanner multifonction de son travail, il décide de ressortir son fidèle scanner Epson Perfection 1250 Photo encore tout pimpant même après plusieurs années d’inutilisation.

Mais Horreur!!!! La méchante sorcière obsolescence programmée était passée par là… Elle avait jetée un sort sur le petit scanner pour que ses drivers sur Windows 7, ne sortent jamais!

Argghh le petit ingénieur était piégé! Que faire! Fallait-il céder au doux chant des sirènes Soldes?

Heureusement, il se souvenait qu’il avait un autre fidèle compagnon… Le raspberry pi!

Mais comment faire? Il alla se balader dans le pays de l’internet afin de percer les secrets du “SSR” (Super Scanner en Réseau)

Les lignes qui suivent raconte son parcours.

Il commença par voir le magicien Renarddefeu qui lui demanda d’installer Sane et xinted

sudo su
aptitude update
aptitude install xinetd sane-utils

Avant tout, il fallait que Sane se lance automatiquement à chaque redémarrage de sa tarte aux framboises.

Il configura donc le fichier /etc/default/saned de la façon suivante:

# Defaults for the saned initscript, from sane-utils

# Set to yes to start saned
RUN=yes

# Set to the user saned should run as
RUN_AS_USER=saned

Puis lança la commande suivante afin d’invoquer Sane

/etc/init.d/saned start
su -s /bin/sh - saned

Il connecta ensuite son scanner sur le port USB et lança la formule magique suivante:

sudo sane-find-scanner

soudainement apparue l’information suivante:

found USB scanner (vendor=0x04b8 [EPSON], product=0x010f [EPSON Scanner 010F]) at libusb:001:004
found USB scanner (vendor=0x0424, product=0xec00) at libusb:001:003

il écrivit ensuite la commande

sudo scanimage -L

Qui retourna

device `plustek:libusb:001:004' is a Epson Perfection 1250/Photo flatbed scanner

Taper dans le terminal

echo « Installer le pilote plustek du scanner. » && sudo apt-get install libsane; echo « Installer Image Magick. » && sudo apt-get install imagemagick ;

Hourra! Il avait trouvé une information précieuse!!!

Par excès de joie, il invoqua pour scanner la commande:

sudo scanimage --mode Color --resolution 400 --format=jpg > test.jpg

Son fidèle scanner eu un premier soubresaut puis après une interminable attente de 1min42sec,il commença son labeur

Double hourra!!!

Afin de vérifier qu’il ne s’agissait pas d’une coïncidence, il recommença l’invocation…

Malheureusement, il fallu encore attendre 1min42sec…

Est-ce que son fidèle compagnon restera-t-il toujours aussi lent?

Il fit moult recherches et tomba devant un étrange sorcier lui tendant un parchemin de guérison où il était écrit:

“Vas dans le dossier sane.d

cd /etc/sane.d/

puis édite le fichier plustek.conf grâce à ce sortilège

sudo nano plustek.conf

Efface tout son contenu et colle l’incantation suivante:

# Plustek-SANE Backend configuration file
# For use with Plustek parallel-port scanners and
# LM9831/2/3 based USB scanners
#
# modified for Epson Perfection 1250 Photo by d@niel.fiser.cz
# last update 2003-08-22

[usb]    0x04b8    0x010f
device /dev/usb/scanner0

# lamp warming options
option lampOff 0
option warmup 30
option lOffOnEnd 0

# options to tweak the image start-position
# (WARNING: there's no internal range check!!!)
#
# for the normal scan area
#
option posOffX 0
option posOffY 0

# for transparencies
option tpaOffX 0
option tpaOffY 0

# for negatives
option negOffX 0
option negOffY 0

# for adjusting the default gamma values
# use values of 2.5 for CanoScan
#
option redGamma         1.0
option greenGamma       1.0
option blueGamma        1.0
option grayGamma        1.0

# to enable TPA (non Plustek devices only)
# 0 means default behaviour as specified in the internal tables
# 1 means enable
#
enableTPA 1

Sauvegarde et ainsi ton compagnon se calibrera une fois pour toute.”

Le petit ingénieur suivi à la lettre le parchemin…

Il retenta avec espoir la commande:

sudo scanimage --mode Color --resolution 300 -x 1654 -y 2400 > test2.jpg

Maintenant, il ne fallait que 56 secondes pour calibrer son scanner!

En croisant les doigts, il répéta la commande… Et que de joie! Son fidèle Epson scanna directement le précieux document.

Heureux, il entreprit de connecter à tous ses appareils, son compagnon de nouveau sur pied.

Il utilisa la méthode suivante:

Il alla dans un premier temps dans le repertoire /etc/xinetd.d

Puis grava la commande

cat /etc/services | grep sane

Il vérifia que la réponse en retour était bien

sane-port       6566/tcp        sane saned      # SANE network scanner daemon

Si cela n’avait pas été le cas, il aurait du l’ajouter.

Ensuite, il configura le parchemin sane-daemon en suivant cette méthode:

sudo touch sane-daemon
sudo which saned

qui retourna

/usr/sbin/saned

Il exécuta la commande suivante afin d’ouvrir le parchemin

nano sane-daemon

et il écrivit ces quelques lignes:

service sane-port
            {
              socket_type = stream
              server = /usr/sbin/saned
              protocol = tcp
              user = saned
              group = saned
              wait = no
              disable = no
            }

Puis sauvegarda.

Il due aussi modifier le fichier /etc/sane.d/saned.conf de la façon suivante:

# saned.conf
# Configuration for the saned daemon

## Daemon options
# [...]
# data_portrange = 10000 - 10100


## Access list
# [...]
# The hostname matching is not case-sensitive.

#scan-client.somedomain.firm
192.168.1.0/24

#192.168.0.1
#192.168.0.1/29
#[2001:7a8:185e::42:12]
#[2001:7a8:185e::42:12]/64

# [...]

Hourra! Il ne restait plus qu’à rebooter son fidèle destrier!

sudo reboot

Une fois la raspberry pi redémarrée, il put commencer à configurer SaneTwain pour windows et SANEdroid pour Android afin d’envoyer les précieux documents numérisés depuis n’importe quel appareil.

Et c’est ainsi qu’un peu de temps perdu par un bricoleur permis de remporter une victoire sur les sorcières surconsommation et obsolescence programmée.

Je vous dis @bientôt pour de nouvelles aventures,

Ferrader

Remerciements et sources:

http://blog.pi3g.com/2013/04/raspberry-pi-sharing-a-scanner-with-the-network-even-windows/
http://www.sane-project.org/sane-mfgs.html#SCANNERS